doute

Gardez le Cap !

Peu importe là où vous en êtes dans votre pratique ou votre maîtrise du Transurfing, il y a parfois un moment où le doute survient…

C’est probablement que vous avez loupé une marche, quelque part dans le processus d’accès au but.

Moi, le doute, j’aime bien quand il se présente. Il est vraiment le signal que mon mental est à fond dans la recherche du contrôle de la situation. Le doute c’est pour moi l’appel du mental à reprendre les rennes du guidage de la vie. Bien sur je parle du doute qui se situe sur la partie haute du corps (le cou, la tête). Si le doute est plus diffus et surtout s’il se situe du côté du plexus ce n’est plus du doute, c’est autre chose qui peut se ressentir comme un « malaise diffus » ça, c’est la « mélancolie de l’âme »… Cela dit, dans un cas comme dans l’autre, il est vraiment utile de s’attarder sur ce ressenti du doute, en se rappelant bien que le mental ne sait pas guider… Il sait agir. Tandis que l’âme ne sait pas agir, mais elle sait guider.

Alors à quoi le doute peut-il bien servir si ce n’est à nous alerter sur une action manquante, imparfaite, inachevée ou que sais-je ?

Oui, s’il existe une « mélancolie de l’âme », un appel à ressentir que nous ne sommes pas tout à fait à notre place, il existe aussi une « mélancolie du mental » qui nous rappelle que pour être dans l’état de bonheur et d’abondance, il y a une action particulière qui demande à être menée d’une façon spéciale…

Et qu’il soit l’expression du mental (sensations du doute situées vers la tête) ou de l’âme (sensation de malaise plus ou moins diffus du côté du plexus ou du ventre), il nous invite à :

– effectuer un lâcher-prise ?

– terminer une action en suspend  ?

– entreprendre une action spécifique ?…

Le doute, tout comme l’ensemble de nos pensées-émotions, mérite une attention particulière pour l’utiliser de manière positive.

Mode d’emploi du doute :

  • geolocalisation-france1 – le repérer à l’intérieur de soi : où se situe-t-il ? Plutôt tête ou plutôt plexus ?comment s’exprime-t-il ? de façon précise et rationnelle ou au contraire de manière floue et diffuse ?

 

 

  • accueillir2 – l’accueillir : on parle beaucoup du pardon comme d’un acte libérateur. J’attire votre attention sur la notion d’accueil. Accueillir est un acte symbolique merveilleux quand il est mené avec sincérité. Accueillir c’est reconnaître ce qui se passe, c’est aussi « souhaiter la bienvenue » et en cela c’est un acte bien différent que celui de « rejeter » ce qui dérange. Accueillir c’est enfin ouvrir sa porte intérieur et s’ouvrir à ce que peut apporter ce nouvel arrivant. Démarche symbolique donc, qu’il convient d’adopter pour beaucoup de ces choses qui nous dérangent. Je l’ai même testé avec de beaux résultats sur des douleurs physiques et psychiques d’intensité importante.

 

  • message3 – Identifier le message du doute… que vient-il vous apprendre ou vous rappeler ? laissez monter les pensées, les images, les émotions… Laissez votre esprit s’emballer, revenez doucement sur votre doute, puis laissez-vous à nouveau emporter… puis revenez doucement au doute… et laissez-le à nouveau vous emporter vers le large… et dès qu’il a pris son aise, resserrez votre pensée sur lui s’il est dans la tête, ou resserrez votre focalisation sur vos ressentis s’il est dans le corps … jusqu’à ce qu’il capitule, jusqu’à le fatiguer et lui permettre de se livrer enfin à vous, tel un poisson d’argent, prêt à vous servir de repas succulent… Car le doute est un met de la plus grande finesse. Seul le doute peut vous permettre de garder le cap dans la tempête. C’est grâce à lui que les actions des hommes frisent la perfection et l’atteignent.

 

  • Merci4 – Remercier votre doute pour tout ce qu’il  vous apporte ici et maintenant et aussi pour demain et tous les autres jours de votre vie.

 

 

 

Si vous avez envie d’essayer cette « anti-méthode », et qu’elle vous apporte quelque chose de spécial, alors pensez à laisser un commentaire sous cet article. D’ailleurs le doute ne concerne pas que la pratique du Transurfing, il concerne toute activité humaine…
Si vous aussi vous avez envie de vivre cette  anti-méthode de l’intérieur lors d’un atelier ou d’un workshop… suivez l’actualité de Surfe la Vie en vous abonnant à la newsletter en haut de cette page.

A bientôt dans le secteur de l’espace des variantes qui s’appelle La Confiance 😉

Et rejoignez votre flot, votre courant, celui de votre Être

Et rejoignez votre flot, votre courant, celui de votre Être